31 janvier 2009

Le souffle du buffle de terre

Encore des airs dans la tete. Cette fois ci c est une chanson reunionnaise qui me trotte dans la caboche.."tous les enfants ont le meme sourire.." Et pourtant, c est difficile d'imaginer que derriere les visages illumines des 450 gamins de Nge Aw San (training school pour garcons muscles, ou l inverse, training school musclee pour garcons) se cachent des repris de justice (ou de justesse peut etre). Bref, je repars la gorge nouee. C est pratique ca empeche de dire tout haut ce qu on pense. Ca me fait mal jusque dans l epaule gauche. C etait peut etre la plus belle des 18 representations que nous ayions faites. Une energie folle et de veritables retours de flamme des garcons en face. Ce qui sortait, s exprimait venait de loin, c etait dense et profond. Le retour dans le van de Ko Jelly moins chantant que d habitude. Heureusement une double crevaison nous a fait nous arreter sur la route. Assis sur quelques petits tabourrets au bord d une petite etale de "t y trouve tout", on regarde le soleil descendre a l horizon, ou on joue a un genre de carambe local, ou on se fait charrier par nos amis birmans, ca fait du bien ca aussi. Decidement, le rire est salvateur.
Je me sens buffle ce soir. Tranquille, mais avec des cornes.
Nimalette

Posté par csfthailande à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le souffle du buffle de terre

Nouveau commentaire